• Lara

L'AMOUR NE DURE-T-IL QUE 3 ANS

L’amour ne dure-t-il vraiment que trois ans ?

Chaque couple aurait un « compte amour » prédéfini, c’est en tout cas ce que pensent certains psys et autres chercheurs. Dès la première rencontre s'enclencherait un inexorable compte à rebours jusqu’à la fin de la belle histoire d’amour. Et quoiqu’il arrive, elle ne pourrait dépasser les trois ans ! Est-ce crédible et surtout que se passe-t-il pour tous les couples qui vivent encore ensemble après ces trois années fatidiques ? Sommes-nous destinés à ne vivre que de brèves histoires d’amour ou résignés à vivre au quotidien un couple que l’on n’aime plus ?



La réalité semble bien plus simple : mon expérience tend à prouver que nous devrions plutôt dire que « l’amour », qui détermine la qualité d’une relation au long cours, ne se confirme vraiment qu’après trois ans de vie à deux.

En revanche, il est certain que le fameux cap des trois ans existe bel et bien. Il est même le premier passage initiatique du couple qui traverse le feu sacré de l’illusion amoureuse, de l’état amoureux qui consume leur attachement précaire ou les fait basculer dans une relation d’amour profond et solide.

Quand un couple se rencontre, il se crée entre les partenaires une alchimie « chimique et hormonale ». Nous tombons amoureux, et main dans la main nous montons à bord du « Love boat ». C’est une période extrêmement positive et intense pour les amoureux car elle offre à chacun le sentiment d’être aimé, vu, reconnu, désiré, et nous procure le sentiment d’avoir enfin trouvé « notre » moitié, l’être unique attendu depuis toujours.

C’est une sensation unique mais dangereuse, car elle dérègle nos radars et nous met sur le nez des lunettes… qui ne sont pas toujours pas très fiables !

L’amour, ce sentiment qui rend un peu idiot et carrément heureux à la fois

Pendant cette période « rose bonbon », nous idéalisons tous notre partenaire, projetant sur lui toutes les qualités exceptionnelles que nous attendions et, malheureusement, notre esprit critique et notre analyse sont alors souvent hors-service.

Alors, comment expliquer que nous nous faisions tous piéger dans cette phase d’attraction passionnelle ? Tout simplement parce que sans elle, nous n’aurions pas la capacité de créer le lien de complicité et de tendresse indispensable dans toute relation.


Après les 3 ans, vivre une relation qui va vraiment s’épanouir

Après les trois premières années passées sur le toboggan de l’amour, la relation amoureuse va enfin se stabiliser. Notre usine à hormones amoureuses qui brouillait nos radars va fermer les robinets.

Cette première période va alors laisser la place à ce que j’appelle « la vérité toute nue ». Et c’est là, souvent, qu’arrivent les reproches :

-« Au début, tu adorais sortir… Tu me disais tout le temps que tu m’aimais… Avant, tu m’envoyais 50 sms par jour, etc. »



Cette période est connu de beaucoup de psys. Il s’agit simplement de la sortie de l’illusion amoureuse. Il n’y a rien de grave à cela, c’est un processus humain et naturel. C’est la phase de réveil, cette phase durant laquelle notre vision idyllique de notre partenaire va se terminer pour nous permettre d’être vraiment authentique et aimant dans la relation. Nous allons nous apercevoir, progressivement que ce que nous trouvions charmant chez elle ou chez lui peut commencer à nous agacer. Nous allons passer du : « Il perd toujours ses clefs, c’est un rêveur plein de tendresse », à : « c’est vraiment un gosse, il ne fait attention à rien ». Les amoureux, chacun de leur côté vont prendre conscience que l’être aimé n’est pas aussi parfait qu’ils l’imaginaient ou plus précisément qu’ils le rêvaient. Là encore, c’est une étape assez naturelle dans une relation…

Une nouvelle étape nécessitant sur-maturité et bon sens.

En s’apercevant des défauts et des petites manies de leur partenaires, les amoureux, pour ne pas se lasser et quitter le navire, doivent aussi se rendre compte que leur cerveau reprend son activité normale, et qu’il est alors temps de temporiser.

Il n’y a pas eu de la part de l’un ou de l’autre l’intention de manipuler ou de trahir, car ces défauts étaient visibles depuis le début, mais l’état amoureux avait mis l’esprit critique en sourdine.


L’après, c’est mieux…

L’après ces trois ans est une période d’ajustement et de construction.

Cet ajustement est nécessaire pour permettre au couple de vraiment se découvrir pour sortir définitivement de la période des projections. Cela se fait grâce au dialogue, dans des échanges vrais et de qualité. Ils impliquent de se donner la peine de sonder l’autre, de lui poser des questions sur ses attitudes ou ses comportements pour ne pas les interpréter mais les comprendre. Il sera aussi nécessaire à chacun de bien nommer ses besoins et ses limites dans un dialogue pacifié. Tous ces échanges vont enrichir intellectuellement et émotionnellement ce qui est maintenant devenu réellement un couple.

Des études montrent que cette qualité d’échange, fera une large différence entre les couples qui passeront le cap des trois ans et ceux qui vivront une fin tumultueuse à plus ou moins brève échéance.

Et vous ? Dans quelle situation pensez-vous vous trouver ?

#couple #vieadeux #vieamoureuse #kinésiologie #kinésiologue #séparation #divorce


Contact

Cabinet : 4 rue Ségurane - 06300 NICE

Skype : larakinézio

​​

Tel: 06 17 46 26 88

Mail: lara.mazzarino@yahoo.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Google+ Icon

© 2018 lara mazzarino