• Lara

QUAND NOUS AVONS PEUR D'ÊTRE CON (comme nos parents)


Ingrid est une jeune femme de 36 ans volontaire qui mène

de main de maître sa vie familiale et sa vie professionnelle. Elle a une peur : devenir violente et manipulatrice comme l’était son père.



Ingrid est une jeune femme de 36 ans volontaire qui mène

de main de maître sa vie familiale, et sa vie professionnelle. Elle a une peur : devenir violente et manipulatrice comme l’était mon père.


Pour faciliter notre investigation grâce à la Kinésiologie-essentielle, nous allons utiliser un des outils de la méthode Aloha qui est l’Arbre-Tiki.

La Kinésiologie-essentielle est une kinésiologie holistique, c’est-à-dire qu’elle prend en compte nos différents corps : corps physique, mental, émotionnel et spirituel.

L’Arbre-Tiki est une projection imagée de notre personne sous forme de corps sacrés superposés les uns au-dessus des autres.

L’investigation en Kinésiologie-essentielle c’est commencer par se projeter dans son Arbre-Tiki, dont le tronc se prolonge en branches maîtresses. C’est un tiki, un totem qui représente tous vos corps : ils sont là, superposés l’un au-dessus de l’autre.

Perché(e) dans votre Arbre-Tiki, vous allez observer vos nids et accrocher vos étoiles. Vous allez voir toutes vos facettes, vos blocages, vos automatismes, en simplicité et en profondeur.

Vos nids sont vos blocages, vos traumatismes posés sur les branches de votre Arbre-Tiki, comme ils le sont dans votre vie, vous empêchant d’être vraiment vous-même.

Vos étoiles sont vos rêves, vos talents, votre potentiel plus ou moins exprimé. L’aventure pour laquelle vous êtes né(e).

En consultation ou en atelier, je demande aux personnes de me formuler clairement la situation qui les pré-occupent. Commençons par mettre sur la table les voix et les pensées qui tournent dans nos têtes et qui nous bouffent.

" J’en veux à mon mari de me prendre pour sa mère" ou "J’ai honte de moi et je me sens minable depuis que j’ai perdu mon travail."

Je vais prendre un exemple :

Ingrid est une jeune femme de 36 ans volontaire qui mène de main de maître sa vie familiale et sa vie professionnelle. Elle a deux enfants, une fille de 10 ans et le jeune Marcel de 7 mois.

Quand je lui demande de me formuler clairement la situation qui tourne en boucle dans sa tête, elle me répond : J’ai peur de devenir violente et manipulatrice comme l’était mon père. Bon, la formule est posée et ensemble, nous allons chercher de quel nid lui provient cette croyance.


Pour trouver le nid d’où provient cette croyance, nous allons passer par le test de Kinésiologie-essentielle. Nous allons en tester l’origine. Provient-elle d’un nid porté par une des branches du corps mental ou émotionnel ou des deux ? ensuite on remonte le fil, quel est le thème émotionnel de ce nid ? On teste… on teste des phrases, des mots.

Qu’est ce qui fait croire à Ingrid qu’elle pourrait être violente comme son père.

Le but est maintenant de retrouver dans son Arbre-tiki son nid et son histoire.

Pour cela il nous faut trouver l’élément déclencheur : que s’est-il passé dans la vie d’Ingrid qui ait pu lui faire croire qu’elle pourrait devenir comme son père ? En quelques minutes de questionnement, Ingrid retrouve son élément déclencheur :

Sa crise de colère et de rage est arrivée un soir d’été. Elle vient d’accoucher de son petit Marcel et comme toute jeune mère, elle vient de se rappeler que les bébés ça ne dort pas. Autant dire qu’Ingrid est plutôt fatiguée et plutôt tendue, même si bien sûr elle est comblée de joie par l’arrivée de ce beau bébé.

Et si Ingrid est depuis la naissance de Marcel en congé maternité, son mari lui doit partir en déplacement pour son travail.


Cela arrive souvent au couple, car tout les deux ont des postes à responsabilités.

Mais cette fois-ci, Ingrid fond complètement les plombs. Elle se monte un scénario catastrophe ou elle « voit » son mari passer la soirée avec une super nana. Rien à faire, elle n’en démord pas. Et forcément son mental va aller chercher des preuves qui n’en sont pas et surtout, surtout faire avouer le « salopard ».

Le couple ne va pas bien, et la période est difficile.

Cela les chamboule tous les deux car ils ont depuis dix ans dans une excellente relation et n’ont pas l’habitude de ce genre de crise.

Avec la Kinésiologie-essentielle, nous trouvons que le nid de la colère et de trahison est posé sur deux branches principales : une partant de son corps physique et l’autre de son corps émotionnel. En remontant, nous testons que ce nid s’est construit très tôt dans son arbre, dès ses premiers mois. Son père à ce moment là sortait beaucoup et la mère d’Ingrid avait des doutes sur sa fidélité. Et voilà, berceau du nid trouvé. Le corps se souvient de tout. Et puis ce nid s’est amplifié après ses 6 ans, au divorce de ces parents. Son père passait de longues heures, après s’être alcoolisé à la cuisiner sur ce que faisait ou disait sa maman. Il voulait qu’Ingrid avoue les trahisons et les méfaits de sa mère.


Mais alors pourquoi Ingrid peut elle penser aujourd’hui qu’elle pourrait devenir comme son père? Parce que petite, elle était physiquement le portrait craché de son père et que beaucoup de gens de leur entourage le lui disait. Elle comprend que le comportement compulsif de son père est aussi le symptôme d’un nid et que ce nid s’est transmis de père en fille, et qu’à la lumière de son histoire, son père le tenait déjà de sa propre mère, qui s’était retrouvée abandonnée et trahie.

Et oui, nous n’héritons pas forcément que des qualités de nos aïeux mais aussi de leurs nids, de leurs blessures.

Ingrid comprend que si malheureusement son père a passé de très longues périodes à tourner au fond de son nid, il peut en être autrement pour elle. Elle peut revenir en son centre, au cœur de son Arbre-tiki. Il y a beaucoup d’outils qui pourront l’aider. Le principal pour le moment c’est qu’Ingrid ait pu comprendre que l’on est porteur de notre histoire, comme les arbres portent sur leurs branches leurs nids, mais qu’ils sont toujours et avant tout non pas des nids mais des arbres.


Ingrid a cherché en Kinésiologie-essentielle l’étoile dans son Arbre-tiki qui pouvait la tirer vers le haut, qui pouvait l’inspirer et sortir de sa transe.

Une étoile est un talent, une polarité positive en nous et qui nous permet d’équilibrer, de mettre au point zéro nos nids. Pour cette situation et ce nid, Ingrid trouve que l’étoile qui peut la sortir de son obsession « mon mari va me tromper avec une super nana » c’est de se remettre à la course à pied, retrouver confiance dans son corps pour raisonner ses peurs et ses angoisses tout en se faisant du bien. Le sport reste un moyen sûr pour nous remettre sur pied quand nous tombons dans nos nids, simplement parce qu’il sollicite notre corps physique et nous permet de retrouver le contact avec l’ancrage dans l’ici et maintenant.



Aloha Baby!


74 views
Contact

Cabinet : 4 rue Ségurane - 06300 NICE

Skype : larakinézio

​​

Tel: 06 17 46 26 88

Mail: lara.mazzarino@yahoo.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Google+ Icon

© 2018 lara mazzarino