• Lara

PLEINE LUNE ET INFLUENCE

La pleine lune constitue indéniablement une épreuve pour l’organisme. On connait depuis longtemps les effets excitants, perturbateurs des périodes de pleine lune sur les hypersensibles et les… lunatiques ! Ce qu’on sait moins en général, c’est que nous sommes tous affectés par la pleine lune.



La pleine lune constitue indéniablement une épreuve pour l’organisme. On connait depuis longtemps les effets excitants, perturbateurs des périodes de pleine lune sur les hypersensibles et les… lunatiques ! Ce qu’on sait moins en général, c’est que nous sommes tous affectés par la pleine lune.


Cela se traduit de façons variables selon les âges, les sexes et les tempéraments. La pleine lune agit sur le système nerveux : on est très excité ou très anxieux le jour – ou la nuit – de la pleine lune, avec un accroissement 48 heures avant. Curieusement, la décroissance attendue les deux jours qui suivent une pleine lune ne se fait pas. On ressent plutôt un soulagement assez net… peut-être l’effet de l’accoutumance associée à une baisse de la dose de lune ? Qui sait…

La nouvelle lune, quant à elle, soutire plutôt de l’énergie à l’organisme – on appelle nouvelle lune le moment où celle-ci se trouve entre la terre et le soleil, elle est alors invisible la nuit.

Il est certain que l’effet de la lune sur le corps ne s’arrête pas là. Voyez comment la lune façonne la masse d’eau qui couvre notre planète. Quiconque a observé le paysage d’une marée en Bretagne ne peut douter de la puissance de la lune, et cela ne concerne pas que les océans. Dans la ville de Québec située sur le fleuve Saint-Laurent, l’amplitude entre marée basse et marée haute peut atteindre 6 mètres. Notre corps physique lui-même est constitué d’eau pour l’essentiel. Ce n’est pas parce que cette eau est en faible quantité au regard des masses liquides des mers et des fleuves que la pleine lune ne l’influence pas. Des pressions et des mouvements subtils s’établissent en nous, parce que nous ne sommes pas coupés de la nature et des phénomènes naturels, dont nous faisons partie.


Pleine lune et intersaison

Et les saisons dans tout ça ? Les changements de saison sont, en médecine chinoise comme en kinésiologie, des périodes naturelles de ré-harmonisation pour l’organisme. Les patients reçus durant ces périodes le font parfois à titre préventif pour maintenir une bonne santé et préparer l’organisme à la saison suivante.


Un changement de saison mal engagé peut se révéler une épreuve majeure. Sans céder à la maniaquerie, il peut être intéressant de vérifier s’il existe des conjonctions entre pleine lune et changement de saison. Averti(e) qu’une forte conjonction se dessine, nous pouvons retarder certains projets qui réclament notre paix ou au contraire prendre rendez-vous pour d’autres projets réclamant déséquilibre et fuzz… En revanche, s’il n’y a pas de projet lors de ces conjonctions, il importe de rester centré(e) dans son Essence, unique solution pour garder une paix profonde et durable dans son coeur.

4 vues
Contact

Cabinet : 4 rue Ségurane - 06300 NICE

Skype : larakinézio

​​

Tel: 06 17 46 26 88

Mail: lara.mazzarino@yahoo.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Google+ Icon

© 2018 lara mazzarino