• Lara

LE PIÈGE DE LA BOÎTE À BAFFES

Dans tout ce que nous souhaitons réaliser ou obtenir, le plus difficile n’est pas de le désirer mais de le vouloir, en s’y mettant un peu tous les jours.


Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de David que je rencontre car il a besoin dépasser un problème qui use ses relations familiales et professionnelles : sa colère.

Il est dans un moment de sa vie où il sent que quelque chose doit se passer ou s’écrouler. Depuis plusieurs années Il est poussé par le fleuve des circonstances dans une direction qu’il n’a pas l’impression d’avoir choisi : un divorce, des dettes, un problème d’addiction. Aujourd’hui il se retrouve épuisé, dans un état d ‘esprit antagoniste.


La colère et l’énervement sont vus par David comme des comportement à juguler sans prendre en compte le pourquoi de cet état. Pourtant il n’en est rien. La colère et l’énervement sont des voyants rouges qui lui indiquent qu’il vit des situations qui au fil des mois et des années le minent de l’intérieur et le privent d'une vision positive sur son avenir.

Il n’a pas encore compris que la corde qui lui serre le cou est celle qu’il a lui même tissé avec tout les petits et grands compromis, toutes les petites et grandes fois où il n’a pas pris le temps de se positionner clairement vis à vis de ses besoins et de son entourage, tous les petits et grands défis qu’il n’a pas relevé; appuyant toujours sur le même bouton de la boite à baffes.


Lors de nos premières rencontres David veut « régler » sa nouvelle relation amoureuse. A ses yeux, sa nouvelle compagne est trop impliquée, (même s’il trouve cela formidable), souvent trop sensible (ce qui ne l’empêche pas de lui crier dessus) et inconstante car elle prend souvent la porte quand le ton monte entre eux.


David n’arrive pas vraiment à prendre conscience de son attitude et des conséquences qu’elle a dans cette relation et ne réfléchit qu’en binaire : la quitter ou rester avec elle.


Nous parlons ensemble d’une troisième possibilité : prendre de la hauteur pour voir au-dessus des circonstances ce qui est vraiment important pour lui, pour elle et surtout pour comprendre que si il veut une relation plus douce et plus stable, il doit devenir lui-même plus doux et plus stable. En commençant par se donner douceur et stabilité à lui-même.


David cherche un praticien, une technique, un magnétiseur qui pourrait le sortir de là à sa place. Il pense, comme je l’ai cru aussi que ce qui le met dans un état de crise et de colère est extérieur à lui et que donc, une personne extérieure pourra le sortir de là par une passe d’énergie ou une autre technique en lui évitant le processus de compréhension et d’intégration plus profond, plus long et plus efficace : son chemin.


Penser cela n’est pas faux, et il arrive parfois que cela se produise. Il m’est arrivé de recevoir et de donner des soins qui ont immédiatement calmé les crises. Mais c’est sans compter sur le fait que nous serons toujours déclenchés par des situations ou des personnes qui viendront réveiller nos crises et nos conflits internes mis au calme par différentes techniques. Nous devons Être le changement que nous voulons dans notre vie. Nous entraîner chaque jours, nous louper et nous ressaisir.


Quand nous commençons un travail personnel, nous n’avons malheureusement pas à l’esprit cette donnée. Nous ne comprenons pas que nous devons littéralement nous engager sur ce chemin en entreprenant un changement radical de nous-même.


Ce que l’on appelle communément du développement personnel est en réalité le chemin de notre propre évolution.


Il y a une différence entre souhaiter et vouloir. David souhaite bien sûr aller mieux et a passé du temps à « souhaiter » en dilettante. Il annulait beaucoup de rendez-vous au dernier moment et n’avait pas encore conscience de l’implication nécessaire à tout changement. Aujourd’hui, David épuisé a trouvé la volonté nécessaire à ce changement.


Ce qui est formidable, c’est que malgré nos atermoiements, nos doutes et nos faiblesses, nous sommes toujours en possession des moyens nécessaires pour franchir le cap du changement qui nous permettra de refaire de notre vie notre aventure. Nous sommes tous des héros modernes.


51 views
Contact

Cabinet : 4 rue Ségurane - 06300 NICE

Skype : larakinézio

​​

Tel: 06 17 46 26 88

Mail: lara.mazzarino@yahoo.fr

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Google+ Icon

© 2018 lara mazzarino