top of page
  • Photo du rédacteurLara

RALENTIR

Dernière mise à jour : 4 juil. 2023


Ahhh ce fameux « lâcher-prise ».

Le truc qu’on se conseille, que l’on conseille à nos amis sans vraiment rien n’y comprendre.


On a la théorie, mais après pour la pratique c’est un chouya plus flou.


Oui ok, tu veux bien lâcher prise toi, mais tu as beau te le répéter en boucle entre deux crises de stress… ben rien à faire…


Et si on se lançait dans l'analyse d'un cas pratique :


Tu as l’opportunité de déménager pour un appartement ou une région dont tu rêve depuis un moment.


En revanche, tu as beau te dire que c’est cool, que c’est pour le mieux, au fond tu peux pas t’empêcher de sentir cette boule au ventre quand tu y penses, et tu ne comprends pas, puisque en fait déménager c’est ton rêve… oui mais… il y a des résistances…


😂(inconscientes …hahaha ben sinon c’est pas marrant).


Ces résistances elles ne sont pas là par hasard, elles sont liées à ton histoire… peut-être que tu as été trop trimbalée d’une ville ou d’un pays à un autre, parce que tes parents devaient déménager souvent, et donc du coup, la voilà qui revient cette boule au ventre que tu sentais quand, pour la troisième fois depuis ton CE1, tu avais encore dû te refaire des potes.


Et voilà donc, aujourd’hui tu te sens stressée, angoissée, tu n’arrives pas à te lâcher la grappe, car en toi s’entrechoquent l’envie (d’aujourd’hui) et l’angoisse (d’hier) de déménager…


… et le pire du pire, c’est que ton angoisse de déménager tu la sens sans la comprendre, c’est comme si tu avais le dessin sans la légende.


Allez on va essayer d’y jeter un oeil aiguisé à ce fameux lâcher-prise.


En uno : lâcher-prise c’est un processus. Si tu n’arrives pas à lâcher prise c’est pas parce que tu ne sais pas être cool et détendue, mais parce que le sujet avec lequel tu aimerais lâcher prise te stresse, t’angoisse.


Alors tu pourrais te dire que tu devrais lâcher prise, mais tant que tu n’auras pas filtrer* les tenants et les aboutissants, c’est comme si tu essayais de cacher un caniche royal sous le tapis du salon. C’est sûr, le caniche il va pas y rester sous le tapis.


Et deuxio : pour lâcher prise il faut prendre le temps de laisser filtrer* ce qui se joue derrière tout ça. Accepter que oui, ça résiste, que tu ne comprends pas pourquoi, parce que toi « tu veux déménager ».


Bon et je te rassure, si tu n’arrives pas à filtrer tout ça pour lâcher prise sur la résistance dont tu n’as pas encore conscience, ça sera peut être plus tendu, mais ça se fera quand même. Et ça va être ok quand même, tu vas t’y plaire dans ton nouvel appart.


Et peut-être que c’est arrivée dans ce nouvel appartement que tu comprendras le pourquoi du comment de tes angoisses.


Alors c’est ok, fais-toi confiance et lâche-toi la grappe Gisèle !


  • Filtrer c’est ressentir (l’état émotionnel) de la boule que tu as au ventre, la symboliser par un objet quelconque et le garder au fond de ta poche ou dans ta main toute la journée, en prenant une marche, au boulot, ou au fond de ton lit sans chercher a régler l’histoire.. et tu verras que couche par couche les prises de conscience vont remonter.










96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page