top of page
  • Photo du rédacteurLara

JE CULTIVE LE BONHEUR

Dernière mise à jour : 10 avr. 2023


Nous avons tous notre propre définition du bonheur, notre propre recette : trouver sa voie, vivre une vie en harmonie avec nos valeurs, voir notre verre à moitié plein, nous sentir aimé·e et accepté·e, être enthousiasmé par sa vie, nous sentir libre et autonome, savoir prendre des risques pour vivre pleinement… Cela peut être une de ces choses ou toutes à la fois.


Le bonheur, c'est du "sur mesure"


C'est un peu aussi comme un joli jardin, un petit coin de paradis intérieur que chacun·e cherche à cultiver et à faire grandir à sa façon.


Pour moi, le bonheur, c'est de cultiver et de faire grandir en soi et le plus souvent possible le sentiment de gratitude.


La gratitude, c'est une vibration qui grandi en nous quand nous vivons des choses simples et sans enjeux qui nous comble: Un paysage, un bain de mer, le regard d'un ami, un mot doux à notre oreille, notre main dans les cheveux d'un enfant.


Voilà, vous l'avez compris, ce qui nous rempli de gratitude n'a aucune valeur marchande, c'est, cela ne nous vient pas du désir de "posséder" mais de recevoir et de donner.


Et quand nous cultivons dans notre petit coin de paradis la gratitude, nous devenons simplement heureux, bienveillante et ouvert à tout sans attendre autre chose que ce que la vie nous offre à chaque instant.


Nous ne sommes plus dans le rapport de force ou dans la lute et finalement c'est cela le bonheur non ? C'est être bien avec soi-même dans une énergie qui nous offre la sécurité intérieure.


Et puis acceptons aussi que le bonheur soit ici et maintenant, même si un sentiment de tristesse nous traverse. Pour y arriver, il faut s'aimer comme on est à l'instant que l'on traverse, c'est en quelque sorte arrêter de vouloir vivre dans la peau d'une personne imaginaire mais au contraire s'aimer pour tout ce que l'on est, cultiver envers nous-même l'auto-compassion, la bienveillance surtout quand on a la claire impression de "merder"...

Ces deux qualités, nous devons aussi les cultiver avec le plus de douceur possible.

J'aime l'été, quand le temps ralenti, quand les journées s'allongent et prolongent les douces heures de la fin de journée et les petits matins calmes. Pour moi ce sont des instants propices à notre jardinage intérieur.


Je t'embrasse de tout mon coeur et surtout passe une belle journée;

Lara




59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page