Les nouveaux chaman

Dans les sociétés primitives, les chamans étaient des intermédiaires entre les forces invisibles et le commun des mortels. Bien que d'origine sibérienne, ce mot a fini par désigner dans l'imaginaire populaire toutes sortes de praticiens – sorciers, guérisseurs, voyants... – dans le même halo mystérieux.

Disparus de nos sociétés au profit de la mentalité cartésienne moderne, les chamans semblent n'exister que chez quelques peuplades protégées par leur isolement. Mais l'esprit scientifique – à qui nous devons tant de victoires techniques ou médicales – n'a pas su combler le vide qu'ils ont laissé. Ceci explique l'engouement actuel pour le chamanisme, souvent présenté comme la copie des rituels chamaniques ayant existés dans les sociétés dites « primitives ».

Le chamanisme remplit une fonction sociale

Toutefois un chaman n'est pas forcément un type orné d'une plume, psalmodiant dans un langage obscur près d'un feu. Après tout, les chamans de jadis ne s'habillaient et ne se comportaient pas différemment des populations où ils vivaient. Prenons par exemple en France les rebouteux: nulle plume, pas de feu, mais un costume de paysan, une barbe grise et un formidable don dans les mains ! L'utilisation dans un but thérapeutique d'un savoir invisible faisait et fait encore de ces rebouteux – décriés par les scientifiques mais appréciés des gens ordinaires – des chamans.

Reproduire les traits vestimentaires ou les manières culturelles de ces chamans, rebouteux et autres wichasha wacan (medecine man) n'est qu'un jeu. Cela ne fait pas d'un quidam un chaman. Pour savoir si chaman il y a, il ne faut pas considérer sa tenue mais évaluer si le prétendant répond à la fonction sociale : quel service rend-il ? Sous cet éclairage, le chamanisme vous expose à quelques surprises ! Peut-être cotoyez-vous déjà un chaman sans vous en douter ?

 

Mon chaman est chez le coiffeur

Prenons par exemple le cas de votre thérapeute préférée. Elle fait ses courses au supermarché, paye ses impôts, va à la campagne le week-end et boit du Champomy quand l'occasion se présente. Sa vie de tous les jours est absolument indiscernable de celle des gens qui viennent la consulter.

Et que fait-elle pour eux ? Ils lui parlent de leurs troubles et elle leur indique ce qui dans leurs énergies, dans leurs émotions et dans la relation à leur univers, les bloque. Elle leur montre le meilleur chemin pour retrouver l'harmonie émotionnelle, leur équilibre physique, mental, professionnel, familial... Elle assure de fait une fonction de chaman – sans les plumes, sans les tambours, discrètement... et sur sa plaque on peut lire Kinésiologue!

Les essentiels - 2

Retour en haut

Suivez-moi sur