S'affirmer et communiquer

S'affirmer et Communiquer sont deux termes qui se marient mal, en général... Comment se faire respecter sans créer de conflit ? Que faut-il taire pour éviter les problèmes? Comment défendre son point de vue en étant vraiment entendu(e) ? Ces questions, les techniques communicatives de référence (méthode Espere, Analyse Transactionnelle, PNL, Assertivité... ) y répondent de façon plutôt futée. Analysant nos relations avec les autres, elles disent en somme : « S'affirmer et communiquer, c'est aussi respecter l'autre en communiquant avec lui » (Jean-Marie Boisvert, psychologue). Et la kinésiologie?

Peut-être est-ce sans rapport avec la Kinésiologie, me direz-vous? S'entrainer sur des thêmes tels que Se faire écouter ou Fermeté dans l'échange suppose plusieurs interlocuteurs. Mais la Kinésiologie Essentielle, elle, vise à retrouver sa propre nature Essentielle, ressentie et agissante dans le corps physique. Si l'on voulait traduire « S'affirmer et Communiquer » en Kinésiologie Essentielle, on le ferait ainsi : Vibrer à la fréquence de son Essence tout en coexistant avec le monde extérieur. On se centre sur soi, car tout le travail est fait en soi. En fait, le problème de la communication cesse de se poser au profit de l'harmonie des rapports humains.

 

« Comment s'affirmer et communiquer dans mon couple »

Dans cette quête de l'harmonie, la Kinésiologie Essentielle s'approche d'une méthode de gestion des conflits, sans que cela soit sa vocation première. S'affirmer et communiquer n'est pas un sujet aisé, tout cela est assez flou... Partons plutôt d'un cas concret, celui de Clémentine que j'ai eu en séance de Kinésiologie. Je donne par la même occasion le détail des protocoles employés pour ceux que la technique intéresse.

 

Clémentine (c'est un pseudonyme) a pris rendez-vous. Elle m'explique qu'elle en a assez de réagir toujours comme le faisaient ses parents. « Je sens que j'ai des attitudes et des comportements qui me déplaisent ». Elle a le désir de devenir vraiment elle.

 

  • OK. Vous voulez avoir une vie à la fréquence de votre Essence, et non une vie qui vient de votre histoire, de votre héritage social, familial, etc.

  • Oui !

  • Si vous viviez une vie à la fréquence de votre Essence, à quoi le verriez vous?

  • Et bien, par exemple, je le verrais dans les relations avec mon conjoint. Je ne supporte pas qu'il me contredise, et il me contredit sans arrêt ! Nous n'avons jamais les mêmes points de vue, et j'ai peur que ça ne puisse pas marcher entre nous. S'aimer, c'est avoir les mêmes valeurs... En même temps, il faut toujours défendre sa position : c'est très important. Si on s'aime, on se confronte !».

  • Qui vous a donné cette information ?

 

Entre s'affirmer et communiquer, faut-il choisir ?

Elle m'explique qu'elle avait une mère très agressive, et un père comparativement assez passif. Elle attribuait leur malheureux divorce à cette configuration. « Si mon père avait plus défendu ses opinions, leur couple aurait peut-être marché. » conclut-t-elle. Il y avait chez elle autant de certitudes que de confusion.

Par l'une des méthodes citées plus haut, une définition de son problème aurait pu être « Comment s'affirmer et communiquer dans mon couple ». Ou encore « S'affirmer et communiquer sans générer de conflit ». En Kinésiologie Essentielle, on ne définit pas: on teste !

 

Je testais : Clémentine, combien faut-il de protocoles pour rester en unité avec votre Essence pendant que vous êtes en conflit avec votre conjoint ? Je trouvais 3 protocoles:

 

Protocole 1 – Présence d'un hologramme

Qu'est-ce qu'un hologramme en Kinésiologie Essentielle ? Vous marchez dans une gare, vous portez votre valise. Mais ce bagage ne contient pas vos affaires, c'est celui de quelqu'un d'autre. Un hologramme, c'est ce bagage étranger, qu'il soit d'origine génétique, transgénérationnel, ou qu'il soit acquis, ou dû à l'influence émotionnelle d'un parent, d'un passant...

 

S'affirmer et communiquer... mais qui me chuchote à l'oreille ?

Chez Clémentine, cet hologramme a pour thème « il faut défendre ses positions coûte que coûte, danger de mort ». Il est familial et remonte à 7 générations. Il est venu parasiter la tentative de Clémentine pour s'affirmer et communiquer. L'enfant est l'héritier génétique de ses parents, qui le sont eux-même de leurs parents, et ainsi de suite. Il y a passage de comportements par la voie génétique. En fait l'influence peut être beaucoup plus large, pouvant passer par une conscience collective familiale ou de groupe non enclose dans des gênes physiques mais dans une empreinte énergétique qui pose sa marque dans l'inconscient. Or tout ce qui est inconscient peut devenir conscient, et ainsi faire l'objet d'un choix, ou d'un nouveau choix. Même si le choix initial est le fait d'un aïeul mort depuis longtemps, en définitive le choix final est nôtre, et il est décisif.

 

« Défendre ses positions coûte que coûte ». On a là un thème très fort, resté vivace sur plusieurs générations. Cet aïeul lointain, quelle histoire a t-il vécu pour avoir implanté dans sa lignée une composante aussi marquante ? Nous l'ignorons, et le cercle de la séance n'est pas le lieu pour le déterminer, parce qu'il n'est pas nécessaire de connaître l'histoire pour résoudre la crise. Ce thème était une condition nécessaire de survie pour cet aïeul inconnu. Mais comme c'est souvent le cas, ce programme de survie est devenu une entrave pour ses descendants, il n'est plus adapté.

Le programme est désactivé par le protocole.

 

Etre communiquant sans s'imposer

Protocole 2 – Choisir l'état d'amour au Point Zéro

Il existe des parts de nous-même en souffrance, enfouies et oubliées. Ce protocole permet de ramener ces parts comme si on leur chuchotait en les berçant: « Je vous aime fort, je ne vous juge pas. Venez à moi. » En acceptant ces parts vulnérables telles qu'elles sont, sans les juger, sans les refouler, on les rattache par l'Essence comme par un fil de lumière. C'est cela que signifie l'amour de soi en Kinésiologie Essentielle, et c'est d'ailleurs le sens de l'image qui est l’emblème de ce site.

Pour Clémentine, ce protocole lui permet de s'aimer même si elle se sent inadéquate dans sa relation de couple. Elle utilisera alors l'amour de soi plutôt que la force vitale pour la résolution des conflits. Notons qu'employer la force vitale à tort peut générer des problèmes physiologiques. Cela a été le cas pour Clémentine, mais nous n'en parlerons pas ici faute de place dans S'affirmer et Communiquer. Pour ceux que le sujet intéresse, voyez Le syndrome de fatigue chronique dans ce Blog.

 

Protocole 3 – Etre dans le temps présent

Si nous vivons une situation qui nous rappelle un traumatisme passé (conflit, peur intense, déception profonde...), nous reproduisons le comportement que nous avons eu lors du trauma initial. Ce comportement a été un choix la première fois, mais il ne l'est plus : c'est devenu un programme par défaut. La plupart du temps, ces programmes par défaut ont besoin d'un déclencheur pour surgir. Pour Clémentine, l'hologramme est si puissant qu'il n'a pas besoin de déclencheur. Il tourne sans arrêt comme un moteur qui vrombit, il est coincé dans un ''non-temps''. Ce protocole permet de désactiver cette caractéristique.

 

S'affirmer et communiquer... pfff ! Faisons ça au dés !

Suite à la séance, Clémentine a compris qu'elle pouvait négocier avec cette part qui avait besoin de se défendre coûte que coûte. Et oui seulement négocier... Il n'était pas encore possible pour elle de dire à l'autre « Tu as raison ». La part vulnérable d'elle-même se serait sentie trop en danger encore. Mais elle pouvait négocier, notamment par l'humour et le jeu : « On fait ça au bras de fer ? On joue à Pierre-Papier-Ciseau? ». Dans l'urgence, dédramatiser est une façon de désamorcer un programme par défaut : cela n'annule pas l'inconfort qu'il provoque mais ça évite d'en rester prisonnier. Lorsque les protocoles interviendront, ils effectueront une redistribution des cartes énergétiques intimes du comportement. Cette redistribution sera suffisante pour débloquer la situation et la rendre évolutive.

 

Entre s'affirmer et communiquer, que pourrait conclure Clémentine ?

Qu'en croyant s'affirmer elle résonnait de l'écho du passé. Que le conflit qu'elle provoquait ne résultait pas d'un choix de sa part, mais d'une pulsion. Et que s'affirmer n'a de valeur qu'en pleine possession de soi-même. Non décidément la Kinésiologie Essentielle est très loin d'être une technique de communication, mais a tout à voir avec la liberté et la quête de soi.

Vous avez trouvé l'article S'affirmer et Communiquer long et ennuyeux ? Jeter un coup d'oeil à l'article Voyance et Prévoyance, qui est bref et rigolo...

 

Articles les plus lus:

"Banana split !"

Retour en haut

Suivez-moi sur