Voyance et prévoyance

J'ai eu en consultation une voyante de profession. Très fatiguée moralement et physiquement, elle avait de plus en plus de mal à voir l'avenir de ses client(e)s et cette difficulté récente l'étonnait. Je lui expliquais alors ce que j'avais constaté...

Si notre univers bouge...

Je suis très sensible aux énergies. Quoique n'étant pas voyante moi-même, je ne suis pas isolée de la marche de l'univers et notamment des flux d'énergie qui le traverse. Je discerne ainsi des choses qui restent habituellement invisibles à la plupart des gens. C'est un peu un à-côté de mon travail, un effet secondaire dont je ne fais rien... sauf là, face à Irma – l'idéal pseudonyme de cette cliente... J'expliquais donc à Irma qu'auparavant, le présent et le futur étaient encore un peu liés, on pouvait voir assez loin dans l'avenir. Mais j'avais constaté depuis deux ou trois ans que cette époque était révolue. Aujourd'hui, tout se passe comme si les individus récupèrent une part croissante de leur libre-arbitre. Quel effet cela a -t-il? Et bien l'avenir dépend surtout de ce que font les gens d'eux-même et de leur vie: la liberté crée une incertitude qui efface l'avenir, qui indique en fait que l'avenir n'a jamais été fixe. Nous entrons dans une nouvelle époque.

...Mieux vaut l'accompagner!

Pour compenser cette perte de vision, Irma multipliait les efforts. C'est pour cela qu'elle se retrouvait épuisée, malheureusement sans résultat, sa pratique ne donnant plus rien. Elle ne parvenait plus à lire. Je lui conseillais une reconversion professionnelle dans le domaine où elle était la plus forte. Je lui suggérais de s'orienter vers la voyance thérapeutique, afin d'aider les gens qui venaient la voir à débrouiller les évênements et les choix cristallisés dans leur lignée familiale (parents, grand-parents, groupe), pour leur permettre de s'en libérer, ou les confirmer, ou faire de nouveaux choix. En tout cas, il fallait marcher avec l'esprit de liberté qui souffle, plutôt que contre lui ou en l'ignorant.

Côté kinesiologie, j'effectue sur Irma un rééquilibrage, et lui indique une vessie faible. De fait, une infection urinaire se déclenche 3 jours plus tard. En kinesiologie, on considère la fonction globale rein/vessie. Par ailleurs, des reins faibles peuvent très bien induire des états de fatigue (voir Le syndrome de fatigue chronique). Malgré la prise d'antibiotiques, je détecte qu'un germe est toujours présent et lui conseille de demander des analyses plus poussées par son médecin traitant.

Régime et activité sportive

Par ailleurs, pour être en meilleure forme, Irma a décidé de changer de régime alimentaire. Ce régime nettoie ses cellules, dont les déchets sont en principe évacués via l'urine et les selles. Sans que j'ai à me prononcer sur la validité de ce régime, les tests montrent que le corps s'encrasse, la lymphe restant trop stagnante. Pour résoudre cela, il est nécessaire pour le corps de retrouver une activité physique stimulant la circulation des fluides. Après concertation, nous définissons celle-ci : ce sera une heure de marche par jour pendant quelques temps.

Cette consultation est récente, et je n'ai pas encore de nouvelles de cette cliente et de sa "reconversion". Vous en saurez plus à l'occasion d'un autre article, peut-être? Nous aurions pu aussi aborder cette histoire sous l'angle professionnel, avec humour. Et en tirer l'enseignement suivant. Mieux vaut vivre avec son temps que se plaindre de la disparition des petits métiers

Articles les plus lus:

Retour en haut

Suivez-moi sur